En attendant…

Voici les diverses définitions / significations du mot « patience » selon le Larousse

1)      Aptitude à ne pas s’énerver des difficultés, à supporter les défaillances, les erreurs, etc.

2)      Qualité de quelqu’un qui sait attendre avec calme

3)      Persévérance, constance à faire quelque chose, à poursuivre un dessein

Cette mise en contexte étant bien claire, tous ceux qui me connaissent un tant soit peu sont très au fait que le mot « patience » et Audrey… ça ne jive pas. C’est un peu comme tenter de coller deux aimants ensemble… pas besoin d’avoir tant suivi le cours de physique 416/436 pour savoir que IT DOES NOT WORK… they push each other away!

Ceci étant dit, on ne fera pas l’autopsie de mes défauts et de mes qualités, mais kessé que vous voulez que je vous dise. La petite fée qui distribuait la patience est passée tout drette en me voyant. I shit you not!!! Elle a dû se dire : « Meh, a pas besoin de ça c’te p’tite là, qu’à se débrouille avec autre chose. Anyway, j’ai vu la petite fée du caractère passer avant moi. NEXT!!! »

On dit aussi de la patience qu’elle est une vertu et qu’elle se travaille. True! Je l’admets à 100 %. Et j’ai beau m’assumer, un moment donné on se rend bien compte qu’il faudra y mettre un peu du sien. Et croyez-le ou non, j’y travaille quotidiennement. Je m’auto-décernerais un certificat, parce que dans la catégorie « A for Effort » y’a moi et ma patience. On s’apprivoise, lentement mais sûrement. J’ai la brève intention de faire d’elle une de mes chums de fille qui ne se pousse pas à chaque fois qu’il y aura une petite tension. À suivre!

Mais il y a de ces moments où on n’a tout simplement pas le choix. La situation dans laquelle on se retrouve à ce moment précis nous laisse devant un fait bien évident : la patience n’est pas une option, elle est une obligation! Elle surprend! My goodness, elle prend le dessus comme une lionne affamée qui se jette sur sa proie, qui l’étouffe. On se demande soudainement ce qui se passe. J’irais même jusqu’à dire que ça en est troublant. Parce que lorsqu’on se connaît assez pour savoir que la patience ne fait pas partie de notre top 10 des meilleures qualités que l’on possède, on est pantois de n’avoir aucune réaction en entendant les mots « là madame, on doit attendre ».

  •         Parce que la patience et l’égoïsme ne font pas vie commune
  •         Parce qu’on est dans un établissement où le personnel a juste géré en temps et lieu mais qu’il ne peut poursuivre pour mille et une raisons
  •         Parce qu’une petite fille de 920 g nécessite des soins urgents
  •         Parce que tu n’as aucun pouvoir à cet instant précis et que tu n’as pas oublié que la fragilité mène 1-0
  •         Parce que tu serais prête à n’importe quoi pour la survie de ton enfant, pour ne pas la voir souffrir
  •         Parce que… juste parce que…  Tu prends ton air! You suck it up, pis tu prends la patience par la main! Tu ne la lâches pas, tu la laisses te diriger. Après tout, c’est elle qui peut ramener le score à 1-1 alors tu la laisses faire sa job de chum de fille qui sera toujours là pour toi, et ce, no matter what!

 

MissFancy : Mon vrai prénom c’est Audrey…j’ai rien,croyez-moi…de toute façon les mensonges et moi, on ne fait pas bon ménage. Mon corps, pour ne pas dire ma face, refuse de collaborer à compter des menteries, elle tombe tout de suite en un mode shutdown ridicule du genre yeux qui louchent, joues rouges, mordillage de lèvres incontrôlable, etc. Bref, j’ai appris dès mon jeune âge que c’était mieux pour tout le monde si seule la vérité sort de ma bouche avec du tact (bien sûr) de fancy. C’est juste un surnom que je me suis fait donné au secondaire et ce fut aussi mon premier courriel. On repassera pour l’originalité, j’en conviens. Mère de 3 enfants, dont 2 seulement sont encore parmi nous. Un grand de 6 ans, artiste, enjôleur, affectueux, geek à la limite mais tellement affectueux et un mini de 4 ans, téméraire, moqueur, indépendant qui se fout du monde entier mais qui réussit à charmer x 1000 par sa petitesse et ses expressions faciales. 2 gars complètement différents mais qui rockent my world!
Séparée depuis 2 ans mais faisant partie des chanceuses pour qui l’ex compte encore comme étant l’homme de sa vie sans le côté amoureux (au sens propre) de la situation. Je mène une vie rangée dans mon sous-sol de maison que je loue dans les Cantons-de-l’Est et je suis adjointe administrative à temps plein nouvellement attirée par ce truc appelé blogue!
Vous avez aimé cet article? Alors, devenez membre en vous abonnant à nos listes d’envoi.